Pourquoi s’embêter avec la métrologie ?

Je suis assez stupéfait de constater à quel point les étudiants en génie boudent la métrologie, pour qui elle se résume à des sommes de dérivées partielles sales et imbuvables. Et pourtant, je comprends un peu mes collègues... Mais ce n'est pas une raison.